Teldrassil en feu devant Sylvanas Coursevent

World of Warcraft : Battle for Azeroth – Ce n’est pas ma Horde !

Les animations en cours dans World of Warcraft nous narrent la transition entre les extensions Legion et Battle for Azeroth. Entre les mains de Sylvanas, la Horde brûle Teldrassil tandis que l’Alliance et Anduin attaquent Fossoyeuse, ex-Lordaeron. Et je n’aime pas du tout la tournure que prend la Horde…

Quand j’ai commencé World of Warcraft, j’étais un Nain guerrier. Oui, ce genre de chose arrive. Non, ne soyez pas désolés. A l’époque, la classe était boguée (tendance chaque coup affiche un « miss » pathétique). J’ai vu la lumière, et j’ai reroll Tauren chaman. A l’époque, le chaman n’était que dans la Horde. Et ça, c’était génial. Depuis, je suis resté (presque) fidèle à la Horde. J’aime son code d’honneur, son côté lutte pour la survie. La communauté à Vanilla et BC était aussi un peu plus mature côté Horde. Du moins, sur mon serveur…

Car si on creuse un peu le background de World of Warcraft, les jolis p’tits salauds ce sont quand même les Humains ! Oui, comme en vrai en fait… Une fois libérés de la corruption démoniaque, les Orcs n’ont jamais été acceptés. Quand ils ont décidé de quitter les terres des Hommes pour Kalimdor, ils ont prouvé leur honneur en sauvant les Taurens. Et qui est venu envahir Kalimdor pour leur pourrir la vie? Et bien les Humains tiens, par l’entremise de l’Amiral Portvaillant ! A l’époque, il est trahi par sa fille, Jaina, qui préfère laisser une chance à Thrall et à sa Horde. Et ce passif revient d’ailleurs au cœur de l’intrigue de Battle for Azeroth puisque l’Alliance va essayer d’attirer à elle Kul Tiras, royaume d’origine de la famille Portvaillant, où le prénom de Jaina ne passe pas très bien…

Teldrassil en feu Battle for Azeroth
Teldrassil brûle au loin après l’attaque de la Horde…

Des choix douteux

Depuis un moment, en fait depuis Cataclysm, Blizzard a sorti la masse pour taper sur la Horde. Car c’est à cette extension que le mythique Thrall (oui, je me suis agenouillé devant son trône comme un fanboy) part soigner les maux d’Azeroth. A partir de là, c’est une véritable fête du slip en termes de succession.

Garrosh Hurlenfer a l’air aussi bête qu’une poule qui aurait trouvé un couteau? Ce n’est pas grave, Thrall l’installe sur le trône en se disant qu’il va s’assagir. Evidemment, hein, on s’en fout de l’avenir de la Horde, autant faire des expériences foireuses : ça ne coûte rien.

Au lieu de revenir aux affaires après avoir pulvérisé ce dindon de Garrosh, Thrall désigne Vol’jin, le troll fan de vaudou et de Jimmy Hendrix. Vol’jin aurait pu avoir la classe, mais à la première lance de démon qu’il croise il se dit que ce serait bien de s’empaler. Le gars a juste eu le temps de vérifier les robinets qu’il passe la main à Sylvanas Coursevent. Dans un grand moment de cohérence, il explique qu’il ne lui fait pas confiance, mais voilà il a entendu des voix façon Jeanne d’Arc lui disant que c’était le bon choix. Allez zouh, encore une fois, la sécurité du peuple on s’en moque. Tout le monde sait que les Réprouvés sont des opportunistes qui détestent la vie en général, et qui se foutent bien de la Horde (simple instrument pour atteindre leur objectif).

La suite de la guerre nous envoie défendre Fossoyeuse / attaquer Lordaeron Battle for Azeroth
La suite de la guerre nous envoie défendre Fossoyeuse / attaquer Lordaeron.

#NotMyWarchief !

A peine la Légion Ardente vaincue, Sylvanas Coursevent part en vrille et lance donc une guerre préventive contre l’Alliance pour s’emparer de tout Kalimdor et sécuriser l’Azerith. Pour cela, il faut donc marcher sur le visage des Elfes de la Nuit. Mais au lieu de se contenter de les vaincre militairement, elle incendie Teldrassil.

Ce n’est pas sans causer l’indignation du Haut-Seigneur Saurcroc, seul guerrier à chercher à sauver des civils et qui épargne Malfurion. Ou encore sans crisper Baine et lui hérisser les nasaux. Mais voilà, la Horde est officiellement passée dans le camp des méchants… D’un regroupement de races mal comprises, soumises aux caprices et à l’aveuglement des humains, la Horde est maintenant une sorte de 3e Reich où seul le résultat compte, où l’autre est massacré parce qu’il a le mauvais goût de ne pas être Réprouvé.

Sur Twitter, le hashtag #NotMyWarchief a fleuri pour dénoncer Sylvanas et ses actes. Et franchement, j’espère que cette extension va nous réserver un retournement et des surprises. Parce qu’en l’état j’ai juste envie de reroll dans l’Alliance. Me ranger dans le camp d’une psychopathe raciste, qui déteste la vie, cherche la guerre et attise la haine, non merci. Même si Blizzard essaie de nous expliquer son point de vue : assurer la survie de la Horde en disposant d’un continent sans tête de pont ennemie, frapper si fort que l’Alliance ne voudra plus la guerre. En oubliant un peu que l’Alliance vient quand même, elle aussi, d’affronter la Légion. Ce n’est pas une bande de Réprouvés en shorts qui va la faire paniquer…

Battle for Azeroth a pour le moment un goût de farce scénaristique. Genre : « On ne sait plus quoi faire. Ah oui, ressortons la baston Horde / Alliance. Au marketing ils ont ce discours quasiment une extension sur deux mais là poussons vraiment le concept à font ! »

Je n’espère qu’une chose. Me gourer. Et avoir le plaisir de planter ma lame de Hordeux dans le bide de cette raclure de Sylvanas ! Pour la Horde !

Publié par

Takarde

Chargé de contenu digital chez Micromania-Zing | Conseil et CM pour annaetmatteo.com | Fondateur d' ap-comunity.fr 👉Diplômé Chef de projet multimédia chez Visiplus Academy 👈

Une réflexion sur « World of Warcraft : Battle for Azeroth – Ce n’est pas ma Horde ! »

  1. Je n’ai jamais été un grand fan de World of Warcraft, néanmoins j’y ai consacré pas mal de temps parce que mes amis étaient accros. C’est pourquoi je partage aussi votre avis sur Battle for Azeroth.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *